|| Né à Thonon les Bains en 1985, Jean-François Baud fait ses études à Paris 8 au sein d’un cursus interdisciplinaire entre musicologie et Arts interactifs. Il quitte finalement l’école doctorale "Esthétique, Sciences et Technologies des Arts" pour répondre à l’appel de la verticalité et du minéral. Des sommets de l'Altiplano dans les Andes à plus de 6000m aux faces monolithiques du Yosemite aux USA, il parcourt le monde au gré des fissures, failles, prises, et d'une recherche d'esthétisme dans la verticalité.

|| À la façon des cristalliers du XIXème siècle, il extrait en 2008 ses premiers cristaux de quartz des flancs de Pierre Joseph, à plus de 2800m, au coeur du massif du Mont Blanc. Cette perfection naturelle de formes intelligibles, ce minéral translucide, paradoxal, cristallise son esthétique.

Le but du travail de Jean-François est de créer avec une écriture contemporaine des objets qui invoquent la nature, les archétypes profonds, le mystérieux, le sacré.

 

|| Son processus de création et son rapport à la matière sont intimement liés à l’escalade: grimper comme projeter totalement sa conscience et son corps dans la matière, qui en devient un véritable objet de culte révélé par le vide.  

 

|| Qu'il travaille la pierre ou le bronze, Jean-François ne conçoit pas de création sans préhension ni invention et développe ses techniques et savoir-faire à la croisée de l’artisanat et des nouvelles technologies (Scan et impression 3D, fonte à la cire perdu, polissage et travail innovant des grès de Fontainebleau, résine).

|| Contact

Pinterest2.png
Instagram.png